• Opticiens Bardin
    53 rue des Bourguignons
    92270 Bois-Colombes
    Tél : 01 47 86 17 41 / 09 51 00 55 00
    Fax : 01 42 42 15 22
    optiquebardin@free.fr

    Votre magasin vous accueille
    le lundi, de 9h30 à 13h – 14h à 19h30
    du mardi au samedi de 9h30 à 19h30.

    Opticiens Bardin

  • Pour nous contacter, remplissez le formulaire suivant :

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre message

  • Nous situer :
  •  
  • Nous contacter
  •  

La vue de votre enfant

 

Développement progressif jusqu’à 6 ans

À la naissance, l’enfant peut détecter un crayon très coloré, déplacé lentement et à 30 cm de ses yeux.
Au 3ème jour, il peut fixer le regard de sa maman.
À 6 semaines, il la reconnaît. À cet âge, il redoute les fortes lumières.
À 4 mois, il suit les mouvements vifs et rapides, comme les déplacements de sa maman dans la pièce.
À 9 mois, il voit plus loin et commence à voir les détails et les couleurs franches.
À 18 mois, ses fonctions visuelles sont quasiment celles d’un adulte, même s’il lui manque quelques dixièmes d’acuité. Il distingue encore mal les contrastes.
De 3 à 6 ans, l’enfant acquiert toutes ses facultés visuelles.

visu018

L’œil est un organe précieux et particulièrement fragile chez les enfants. Il est indispensable de le protéger partout, toute l’année et dès son plus jeune âge.

Les principaux défauts visuels à surveiller

Le strabisme :
• L’enfant louche et peut voir double.
• Avant 5 mois, si ce n’est ni permanent ni trop marqué, pas d’inquiétude : ses muscles se coordonnent.
• Après 5 mois : consultez votre ophtalmologiste.

L’amblyopie :
• L’amblyopie survient lorsqu’un œil ne se développe pas normalement durant la petite enfance.
• Compensé par l’autre œil, l’œil faible ne travaille pas et, faute de traitement, peut perdre totalement son efficacité. Attention, l’amblyopie peut passer inaperçue.
• Dépisté avant 10/12 mois, l’œil faible peut être rééduqué.
Plus tard, la rééducation devient difficile.

 

Défauts visuels les plus courants

Hypermétropie :
L’enfant voit bien de loin, mais fait beaucoup d’efforts pour voir de près.
Les symptômes :maux de tête, yeux rouges, fatigue anormale, suractivité.

Myopie :
L’enfant voit mal au loin.
Les symptômes : l’enfant se plaint de ne pas voir le tableau, la télévision, le ballon lorsqu’il joue et privilégie les activités de près.

Astigmatisme :
L’enfant voit déformé.
Les symptômes : l’enfant ne perçoit pas nettement les contrastes entre les lignes horizontales, verticales ou obliques.

Surveiller et corriger la vue de votre enfant est essentiel.
Consultez votre ophtalmologiste régulièrement.